PostgreSQL La base de donnees la plus sophistiquee au monde.

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
Prochaine révision
Révision précédente
Dernière révision Les deux révisions suivantes
temoignages:meteo_france [2014/03/04 10:15]
Black
temoignages:meteo_france [2020/01/23 11:35]
David
Ligne 1: Ligne 1:
-====== Témoignage de Valérie SCHNEIDER, Ingénieur DBA, Météo France ======+====== Témoignage de David PEYRIERES, Ingénieur DBA, Météo France ======
  
 **Êtes-vous d'accord pour que vos nom, prénom, courriel, organisation et fonction dans celle-ci soit connus du public ?** **Êtes-vous d'accord pour que vos nom, prénom, courriel, organisation et fonction dans celle-ci soit connus du public ?**
Ligne 17: Ligne 17:
 **Quelle est la taille de votre organisation en nombre de collaborateurs ?** **Quelle est la taille de votre organisation en nombre de collaborateurs ?**
  
-3200 personnes réparties sur tout le territoire français.+3000 personnes réparties sur tout le territoire français (métropole et outre-mer).
  
 **À quoi sert(vent) la(les) base(s) de données utilisée(s) dans votre organisation ?** **À quoi sert(vent) la(les) base(s) de données utilisée(s) dans votre organisation ?**
  
-La plupart des applications centrales de Météo-France s'appuient sur des bases de données provenant de plusieurs éditeurs. Il s'agit pour l'essentiel:+La plupart des applications centrales de Météo-France s'appuient sur des SGBDR pour :
  
-    * de bases de données techniques et scientifiques, dont certaines sont des bases temps réel. La disponibilité et la consistance des données y sont critiques +    * héberger des données scientifiques (mesures de donnéesdonnées de prévisions numériques, images satellites ou images radars,...). La disponibilité et la consistance des données y sont critiques notamment pour la sécurité civile 
-    * d'autres bases de données, pour les besoins liés à la gestion commerciale et aux ressources humaines.+
  
-**La(les) base(s) de données gérée(s) est(sont)-elle(s) critique(s) pour votre organisation ?**+    héberger des données de serveur web, d'applications diverses ou pour les besoins liés à la gestion commerciale et aux ressources humaines.
  
-Beaucoup sont critiques.+Toutes ces données sont stockées dans des bases de données relationnelles. Leur rôle dans le système d'informations est donc prépondérant.
  
-**Quel est le nombre de bases de données qui fonctionnent sous PostgreSQL par rapport au nombre total de bases de données (tous SGBD confondus) de votre organisation ?**+**Les bases de données gérées sont-elles critiques pour votre organisation ?**
  
-Environ 60 à 70% de nos bases de données fonctionnent sous PostgreSQL.+OUI. La plupart sont très critiques car elles jouent un rôle majeur dans le système de production qui sert à remplir les missions de sécurité civile (cartes de vigilance, prévisions aéronautiques, prévisions marines, etc) confiées par l'Etat à Météo France. Elles sont d'ailleurs pour la plupart redondées (alimentation en parallèle ou réplication niveau SGBDR).
  
-**Quel est le nombre minimum/maximum/moyen de tables par base de données ?**+**Quel est le nombre de bases de données qui fonctionnent sous PostgreSQL par rapport au nombre total de bases de données (tous SGBD confondus) de votre organisation ?**
  
-De la dizaine à quelques centaines.+En dehors de bases de données utilisées par les RH, nos bases de données opérationnelles, ou non, fonctionnent à 95% sous PostgreSQL (MySQL historique pour les derniers %). 
 +Une exigence interne a été validée en 2016 pour imposer PostgreSQL comme SGBD pour tout nouveau projet de l'Etablissement.
  
-**Quelle est la taille minimum/max/moyenne des bases gérées (en méga octets) ?** 
  
-    Minimum: quelques Giga-octets +**Quelle est la taille minimum/max/moyenne des bases gérées ?**
-    Maximum: 3 Tera-octets, notre plus grosse base sous PostgreSQL (on vise 10To bientôt)+
  
-PS : plus d'un milliard de tuples dans une table non partitionnée pour l'une d'entre elles+La base la plus volumineuse (répliquée sur un standby) pèse environ 30 Tera-octets mais son volume transactionnel quotidien est en proportion relativement faible : de l'ordre de 100Go/jour. 
 +La base qui héberge les données de prévision numérique, dont la plupart sont générées par notre super-calculateur, héberge quant à elle et à ce jour une volumétrie de 16To avec un volume quotidien de 3To (base tampon avec une rétention de quelques jours). Les volumes de cette dernière ont tendance à croître régulièrement en fonction de l'évolution des modèles de prévision dont la résolution temporelle et géographique ne font qu'augmenter.
  
 **PostgreSQL est-il utilisé dans un contexte transactionnel ou datamining/datawarehouse ?** **PostgreSQL est-il utilisé dans un contexte transactionnel ou datamining/datawarehouse ?**
  
-Les deux. Mais pour la plus grosse, dans un contexte de type datawarehouse et faiblement transactionnel avec 20 Giga-octets d'insertion par jour.+Les deux.
  
 **Quelle est la version utilisée ?** **Quelle est la version utilisée ?**
  
-De 8.pour la plus ancienne à 9.3.x pour les plus récentes.+De 9.pour la plus ancienne à 11 pour les plus récentes.
  
 **Quel est le type du serveur sur lequel est installé PostgreSQL ?** **Quel est le type du serveur sur lequel est installé PostgreSQL ?**
  
-La plupart des bases sont sur des serveurs linux Red Hat.+La plupart des bases sont sur des serveurs linux CentOS (6/7).
  
 **Quelle est la part des logiciels libres dans votre organisation ? Au niveau des serveurs ? Et au niveau des postes clients ?** **Quelle est la part des logiciels libres dans votre organisation ? Au niveau des serveurs ? Et au niveau des postes clients ?**
  
-La part est de plus en plus importante pour des raisons d'économie. Au niveau des serveurs la quasi totalité fonctionne sous linux.+La part est de plus en plus importante pour des raisons d'économie. 
  
 **Quel est le "nombre de serveurs en technologies libres (globalement)" ? et le nombre de serveurs au total, dans votre organisation ?** **Quel est le "nombre de serveurs en technologies libres (globalement)" ? et le nombre de serveurs au total, dans votre organisation ?**
  
-Le nombre total de serveurs dans l'organisation est de l'ordre de la centaine (plusieurs)Je ne connais pas la proportion en techno libres.+Le nombre total de serveurs dans l'organisation est de l'ordre du millierLa majeure partie sous Linux.
  
 **Depuis combien de temps PostgreSQL est-il utilisé dans l'organisation et/ou depuis quelle version ?** **Depuis combien de temps PostgreSQL est-il utilisé dans l'organisation et/ou depuis quelle version ?**
  
-Des tests ont débuté en 2003/2004 avec la version 7. En production: depuis 2005 et en version 8.0 pour la plus ancienne+Des tests ont débuté en 2003/2004 avec la version 7. En production: depuis 2005 avec la version 8.0.
  
 **PostgreSQL est-il venu en remplacement d'une technologie propriétaire (ou plusieurs), si oui, laquelle (lesquelles) ?** **PostgreSQL est-il venu en remplacement d'une technologie propriétaire (ou plusieurs), si oui, laquelle (lesquelles) ?**
  
-Certaines applications ont démarré sur PostgreSql, pour d'autres il s'agit d'une migration depuis Oracle.La part est de plus en plus importante pour des raisons d'économie. Au niveau des serveurs la quasi totalité fonctionne sous linux. Pour les postes clients c'est le contraire, 90% environ du parc est sous Windows.+Certaines applications ont démarré sur PostgreSQL, pour d'autres il s'agit d'une migration depuis Oracle et MySQL.
  
 **Si vous avez remplacé une technologie propriétaire par PostgreSQL: pourquoi ?** **Si vous avez remplacé une technologie propriétaire par PostgreSQL: pourquoi ?**
  
-Le coût de licence nul est un argument de poids. D'autres arguments comme la légèreté, la facilité d'installation, une bonne réactivité de la communauté, des fonctionnalités équivalentes (dans notre utilisation des SGDBR), pré-compilateur C, standard SQL, ont plaidé pour PG.+L'absence de coût de licence est l'argument majeur. D'autres arguments comme la robustesse, la facilité d'installation, l'écosystème, la réactivité de la communauté, ont plaidé pour PostgreSQL.
  
 **Si vous avez remplacé une technologie propriétaire par PostgreSQL, avez vous testé d'autres SGBD Libres ? Si oui, lesquels ?** **Si vous avez remplacé une technologie propriétaire par PostgreSQL, avez vous testé d'autres SGBD Libres ? Si oui, lesquels ?**
Ligne 89: Ligne 88:
 **Quel est votre ressenti sur PostgreSQL en termes de fiabilité ?** **Quel est votre ressenti sur PostgreSQL en termes de fiabilité ?**
  
-4+5
  
 **...de robustesse ?** **...de robustesse ?**
  
-4+5
  
 **...d'administration ?** **...d'administration ?**
Ligne 105: Ligne 104:
 **...de performances ?** **...de performances ?**
  
-+5
-Performances satisfaisantes. Concernant les applications migrées sur PostgreSQL, elles ont fait (ou font) l'objet de tests de performances afin de s'assurer qu'il n'y a pas dégradation. +
- +
-**...d'extensibilité ?**+
  
-pas testé 
  
 **...de « scalabilité » ?** **...de « scalabilité » ?**
  
-(pas de réponse)+(Cf réplication en hot_standby et réplication logique)
  
-**...de « tuning » ?** 
  
-(pas de réponse) 
- 
-**...d'outils annexes ?** 
- 
-Bonne population de contribs mais manque une console d'administration centralisée lorsque l'on a un parc de bases important à surveiller. 
  
 **Le support de la communauté PostgreSQL vous paraît-il efficace ?** **Le support de la communauté PostgreSQL vous paraît-il efficace ?**
Ligne 128: Ligne 117:
 Oui, très réactif et efficace.    Oui, très réactif et efficace.   
  
--- \\ 
-Jean-Paul Argudo le 29/01/2008 
  
-Mis à jour par Gautier DI FOLCO le 04/03/2014.+ 
 + 
 +Mis à jour Le 23/01/2020 
 + 
 + 
 +** David PEYRIERES                                                       ** 
 +*  Direction des Systèmes d'Information                                 * 
 +* Division Opérations / Base de Données Opérationnelles                 * 
 +* Expertise/Administration/Support Bases de Données Relationnelles 
 +* Tel :   +33 (0)5.61.07.83.36 
 +* mél :   david.peyrieres@meteo.fr 
 +
 +* METEO FRANCE 
 +* www.meteo.fr 
 +* 42 avenue Gustave Coriolis 
 +* 31057 TOULOUSE Cédex 
 + 
 +-- \\
 
temoignages/meteo_france.txt · Dernière modification: 2020/01/23 11:42 de David