PostgreSQL La base de donnees la plus sophistiquee au monde.




Suivez le lien ci dessous pour accéder au document PDF :
Guide de transition à PostgreSQL : aide à la décision (document réactualisé le 10/12/2019)



La presse en parle

Communiqué de Presse du 10/12/2019

Le PGGTIE dévoile une nouvelle mouture du guide de transition à PostgreSQL

Le Groupe de Travail Inter-Entreprises PostgreSQL incite les entreprises à profiter de la maturité de PostgreSQL pour garder le contrôle sur les dépenses et les données

Paris, le 10 décembre 2019 - Le PGGTIE (Groupe de Travail Inter-Entreprises dédié à PostgreSQL) annonce la disponibilité d’une version mise à jour du Guide de transition à PostgreSQL. Initié par le groupe de travail interministériel MIMProd, le Guide est désormais co-écrit par le PGGTIE. Il a été conçu pour accompagner les entreprises dans l’implémentation au sein de leurs systèmes d’information du SGBDR open source PostgreSQL. Le Guide se veut autant une aide pour la mise en place de nouveaux projets que pour la migration depuis d’autres systèmes de gestion de bases de données, généralement propriétaires. Longtemps, ces derniers ont été vécus comme un mal nécessaire, l’absence d’alternative crédible ou suffisamment mature laissant les éditeurs libres d'instaurer des politiques commerciales agressives ou coûteuses.

Sur le plan de la robustesse, des performances et de sa capacité de montée en charge, PostgreSQL n’a rien à envier aux logiciels propriétaires. De même que par sa richesse fonctionnelle : capacité à gérer des téraoctets de données, à traiter des données relationnelles ou non structurées, à faire du spatial, de la recherche full-text ou encore à obtenir de hauts niveaux de résilience. Sa licence libre, sa solide communauté de développeurs et d’utilisateurs permettent à PostgreSQL de s’imposer comme l’alternative idéale pour répondre aux besoins des entreprises.

« Les capacités de PostgreSQL lui permettent de répondre à une très grande majorité de cas d'utilisation d'une base de données relationnelles » explique Anthony Nowocien, administrateur de bases de données PostgreSQL et membre du PGGTIE. « Il possède toutefois ses spécificités qu'il est important de connaître, surtout lorsque l'on vient d'un autre SGBD. Et c’est l’objectif du guide de transition : accompagner les nouveaux utilisateurs dans de nouvelles implémentations ou encore dans la phase technique de migration depuis plusieurs systèmes propriétaires ».

Il est devenu évident que les données sont la principale valeur des entreprises. Ces dernières ont conscience de devoir en conserver la maîtrise. Il faut notamment être en capacité de récupérer ses données et savoir rebasculer le service en interne ou le transférer chez un nouveau prestataire, mais ce n’est pas toujours évident ni facile.

« L'utilisation de services prépackagés et largement automatisés permet de s'affranchir de la complexité, mais cette montée en popularité des pratiques SaaS dans le domaine des bases de données n'est pas exempte de risque pour les entreprises. Notre expérience des pratiques des grands éditeurs nous incite à recommander de vérifier attentivement les critères de réversibilité et d'interopérabilité offerts par leurs fournisseurs, afin de limiter le risque de vendor lock-in. Nous recommandons également de maintenir un pool de savoir-faire interne quand c'est possible. Dernier aspect important : PostgreSQL, comme tous les logiciels libres, vit grâce aux contributions de sa communauté. Contribuer ou s'assurer que son fournisseur est un contributeur actif est donc une bonne pratique » conclut Simon Clavier, en charge de la stratégie Open Source SNCF [1] et vice-président de l'association PostgreSQLfr.

Par ailleurs, le PGGTIE renouvelle son appel aux éditeurs de logiciels à supporter PostgreSQL pour accélérer la transformation des systèmes d’information, en rappelant qu'il est devenu un standard de facto au sein des infrastructures des grandes entreprises françaises et que les logiciels tiers qui ne supportent pas PostgreSQL obligent ces dernières à déroger à leurs stratégies et politiques d'entreprise.

Le guide de transition à PostgreSQL peut être consulté et téléchargé à l'adresse suivante : https://www.postgresql.fr/entreprises/guide-de-transition

A propos du PGGTIE

Fondé en novembre 2016, le PGGTIE est un groupe dédié, au sein de l'association à but non lucratif PostgreSQLFr, regroupant plus de 20 participants issus d'organismes publics, d'entreprises du CAC40, de start-up parmi lesquelles AGIRC-ARCCO, Air France, A-SIS, Carrefour, CASDEN, CIRIL-Group, CNES, Code-Lutin, EDF, ENEDIS, GIE AGORA (MSA), IGN, ISOCEL (Leclerc), MAIF, Météo France, le Ministère de l’Éducation Nationale, Orange, PeopleDoc, SNCF, Société Générale ou encore Tokheim Service Group. Engagés dans une initiative commune de transformation open-source, les membres du groupe ont choisi de stocker tout ou partie de leurs données critiques d'entreprise dans des bases de données PostgreSQL.

[1] La SNCF vient de recevoir le prix de la “meilleure stratégie Open Source” sur le Paris Open Source Summit 2019 : https://lesacteursdulibre.com/portfolio/prix-meilleure-strategie/

 
entreprises/guide-de-transition.txt · Dernière modification: 2019/12/16 11:24 de SimonClavier